CONTRAT DE TRAVAIL. Comment pallier les absences des salariés, les pics d’activité pendant les congés ?

Vos salariés partent en congés

Le contrat intérim de remplacement est conclu pour l’absence provisoire d’un de vos salariés. Il est établi par salarié absent. Indiquez précisément les noms, emplois, statuts et classifications des salariés à remplacer, ainsi que la raison de leur absence.
Plusieurs cas de figure de remplacement s’offrent à vous, afin de répondre au mieux à vos besoins :

  • le remplacement total : le salarié intérimaire effectue l’intégralité des tâches du salarié absent,
  • le remplacement partiel : le salarié intérimaire effectue une partie des tâches du salarié absent,
  • le remplacement en cascade : en cas d’absence d’un de vos salariés, vous préférez confier le poste vacant à un de vos salariés permanents et faire appel à l’intérim pour le poste de ce dernier.

ll est impératif de communiquer à votre agence Manpower le nom, la qualification, le statut et la classification de toutes les personnes de la chaîne.

Vos emplois sont saisonniers

Les emplois à caractère saisonnier sont ceux dont les tâches sont appelées à se répéter chaque année selon une périodicité à peu près fixe, en fonction du rythme des saisons ou des modes de vie collectifs.


A retenir : En cas d’augmentation ponctuelle d’une activité, nous sommes plutôt en présence d’un « accroissement » et non d’un emploi saisonnier.


Une entreprise a la possibilité soit de recruter un salarié en CDD soit en contrat d’intérim. Le contrat doit être conclu par écrit, à terme précis ou imprécis.

Dès lors que l’emploi en question est saisonnier et que la durée de chaque contrat correspond à une saison, l’entreprise a la possibilité de conclure des contrats saisonniers successifs avec le même salarié sans risquer une requalification en CDI.

Le contrat cesse lorsque l’objet pour lequel il a été conclu est réalisé.

  • S’il s’agit d’un CDD, l’indemnité de fin de contrat n’est pas due.
  • A l’inverse, l’indemnité de fin de mission est en principe due pour les missions d’intérim visant à pourvoir des contrats saisonniers. 

Le saviez-vous ? :

Vous pouvez conclure un contrat de travail intermittent  avec des salariés saisonniers. Il s’agit d’un CDI, destiné à pourvoir un emploi permanent comportant par nature une alternance de périodes travaillées et de périodes non travaillées.

La loi Travail autorise, à titre expérimental (jusqu’au  31/12/2019), la conclusion de contrats de travail intermittent avec des salariés saisonniers, en l’absence ou de convention ou d’accord d’entreprise ou d’établissement ou en l’absence d’accord de branche. Le comité d’entreprise ou les délégués du personnel doivent en être préalablement informés.


Vous voulez donner la priorité aux enfants du personnel

Le Défenseur des droits considère que donner l’exclusivité, voire la priorité aux enfants du personnel pour les remplacements caractérise une discrimination fondée sur « la situation de famille ». Bien évidemment, il n’est nullement interdit à Manpower de détacher des enfants du personnel dans  votre entreprise, à condition qu’ils ne soient pas prioritaires.

Vous souhaitez embaucher un mineur

Il existe un ensemble de règles destinées à protéger les jeunes au travail.

  • La durée du travail effectif des mineurs ne peut être supérieure ni à 35 heures par semaine, ni à 8 heures par jour. De plus, elle ne peut être supérieure à la durée quotidienne ou hebdomadaire des adultes employés dans votre établissement.
  • Une pause d’au moins 30 minutes consécutives doit être accordée quand le temps de travail quotidien est supérieur à 4 heures 30. Le repos quotidien ne peut être inférieur à 12 heures consécutives. Les jeunes travailleurs ont droit à 2 jours de repos consécutifs.
  • Tout travail de nuit entre 22 heures et 6 heures est interdit pour les jeunes de moins de 18 ans, ainsi que le travail le dimanche.

LIRE AUSSILes bonnes pratiques de l’intérim